Les dimanches après-midi.

Publié le par La Pompadour

    Je déteste les dimanches après-midi. C'est la fin du week end, tu as l'impression de n'avoir rien à faire, surtout l'hiver (si si en Alsacie, c'est l'hiver là, je t'assure, ça caille !) et tu traînes désespéremment tes pieds à la recherche d'une activité passionnante.

    Tu me diras, je pourrais profiter de ce manque d'activité pour roucouler avec mon Louis dans le lit. Mais mon Louis, lui, le week end, c'est le moment pour dessiner, composer des morceaux, discuter avec ses collaborateurs à propos de leur zine. Et ça lui prend beaucoup de temps tout ça. Du coup il bidouille sur notre unique ordinateur et moi, je cherche de quoi m'occuper.

 

    Marre de la vaisselle, marre du ménage, marre du linge, marre de la cuisine, marre de la télé, plus rien à lire (bah oui, j'ai fini de relire tous les « Anita Blake »).

 

Le dimanche après-midi, c'est le jour de la semaine où j'ai le plus la flemme et envie de rien.

 

    Alors je pense, je réfléchis. Et je me dis que finalement, ça pourrait être pire, je pourrais avoir deux-trois gamins qui font du bruit dans leur chambre après qui il faut courir pour qu'ils finissent leur devoir de la semaine.

 

Je vais m'écouter un peu de musiques, ça me fera du bien tiens !

    Je ne penserais pas que ma formation en secrétariat niveau IV (alors que j'ai Bac +3) c'est vraiment de la m***, je ne penserais pas que trouver un stage en moins d'un mois pour cette formation c'est du suicide, je ne me dirais pas que mon Louis est pas mignon les dimanches après-midi ( je suis de mauvaise foi ... il m'a laissé le PC) ...

 

Allez, bonne nouvelle, j'ai maigri.

 

Et courage à toi !

 


 

 


Publié dans Vie de couple

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article